Elle qui ne lâche rien vient de lancer une marque à son nom, en duo avec le designer graphique Balthazar Delepierre qu'elle appelle son couteau suisse, la plus belle façon d'être un couple harmonieux et créatif. Avec une énerg...

Elle qui ne lâche rien vient de lancer une marque à son nom, en duo avec le designer graphique Balthazar Delepierre qu'elle appelle son couteau suisse, la plus belle façon d'être un couple harmonieux et créatif. Avec une énergie solaire, Ester Manas pense une garde-robe placée sous le signe élégant du " One size fits all ". Y voir un accent féministe car la jeune créatrice, née à Toulouse et diplômée de La Cambre mode(s), promotion 2017, entend casser la dictature des chiffres, des tailles, des comparaisons, des normes imposées aux femmes qu'elle scrute toutes et toujours avec " un regard attendri ". En avril dernier, elle se présentait au Festival d'Hyères avec sa collection baptisée Big Again, et ce même esprit novateur, voire révolutionnaire, qui veut que son label entièrement " made in Belgium " ne propose qu'une seule taille, qui ira forcément à toutes, cela a tellement de sens. Naturellement, elle a plu et remporté la dotation Galeries Lafayette - soit une collection capsule produite puis vendue, au printemps, dans ce grand magasin parisien qui fait ainsi les beaux jours de la jeune création. Retenez son nom.