Depuis la sortie, fin mars sur Netflix, de la saison 3 de Les Shtisel, une famille à Jérusalem, de nombreux foodies traquent les recettes et produits qui constituent l'ordinaire des juifs hassidiques. Il faut dire que voir Shulem et son fils Akiva savourer bouillons à boulettes façon ...

Depuis la sortie, fin mars sur Netflix, de la saison 3 de Les Shtisel, une famille à Jérusalem, de nombreux foodies traquent les recettes et produits qui constituent l'ordinaire des juifs hassidiques. Il faut dire que voir Shulem et son fils Akiva savourer bouillons à boulettes façon "kneidlach", concombres et autres crudités dans leur modeste kitchenette est salutaire à l'époque de la cuisine spectacle. 1--Les cornichons. Akiva Shtisel, le fils coincé entre son désir de peindre et la tradition, se rend souvent dans une petite cantine du quartier de Gueoulah pour rejoindre ses amis. Son péché mignon? Les cornichons Malossol, une variété plus grosse, plus douce et moins acide que celle dont nous avons l'habitude. Préparés avec plus d'aromates et du sucre, ils témoignent d'une tradition russe. Le must? Sans hésiter, la production 100% française de la Maison Marc à Chemilly-sur-Yonne. Environ 8 euros. maisonmarc.fr 2--Hallah. Pain intimement lié au shabbat, la hallah ou challah ressemble à une tresse, dont la pâte est riche en oeufs. Parsemé de graines de sésame et légèrement sucré, il peut prendre différentes formes, par exemple en couronne lors de Rosh Hashana, le nouvel an. Il existe des versions sépharades, plus difficiles à trouver mais intéressantes. Ainsi de la "mouna" algérienne, fourrée à la confiture et décorée de perles de sucre. Notamment chez Gel Tov, 381, rue Vanderkindere, à 1180 Bruxelles.