Connaissez-vous l'effet shittori ? Au Japon, un seul mot suffit pour décrire l'action d'un soin qui laisserait la peau parfaitement hydratée, repulpée et éclatante en un geste. Au pays des rituels beauté en vingt étapes, voire plus si affinités, ce boulot-là revient à un produit qui, loin de se suffire à lui-même comme on pourrait le penser au vu des promesses qu'il annonce, n'est là que pour " ouvrir la porte ", comme on aime à dire là-bas. Formule hybride entre le tonique et le sérum, la lotion dite de prétraitement, qui prépare la face à recevoir les actifs enfermés dans des soins de plus en plus ciblés, commence à peine à faire son apparition dans les salles de bains occidentales. Mais, si l'on en croit les experts, nous ne pourrons bientôt plus nous en passer. Le secret ? Une texture laiteuse fraîche et réconfortante à la fois, capable de procurer une " sensation " d'hydratation intense. La peau mieux hydratée sera plus perméable aux actifs qui viendront s'ajouter par la suite, augmentant ainsi leur efficacité sur le long terme. Le ressenti immédiat - un toucher plus ferme dû à la présence de nouvelles molécules repulpantes ultrasophistiquées, un éclat glossy induit par des nacres et des agents floutants - assorti au plaisir que procure l'application se chargeant de donner l'envie de remettre ça une à deux fois par jour...
...