L'histoire derrière la griffe Avnier ressemble finalement à celle de pas mal de labels streetstyle inspirés de la scène hip-hop/rap. Ses fondateurs étaient surtout bien décidés à se faire plaisir en créant des vêtem...

L'histoire derrière la griffe Avnier ressemble finalement à celle de pas mal de labels streetstyle inspirés de la scène hip-hop/rap. Ses fondateurs étaient surtout bien décidés à se faire plaisir en créant des vêtements qu'ils avaient envie de porter. Le premier s'appelle Sébastien Strappazzon, c'est lui qui dessine les collections. Le second n'est autre qu'Aurélien Cotentin, mieux connu sous le nom d'Orelsan. L'artiste, qui cherchait ainsi à se diversifier, ne se prétend pas styliste, même si les pièces se conçoivent en tandem. Lancée en 2014, la griffe connaît un succès exponentiel, boostée par des collaborations avec Umbro et plus récemment Salomon. Baptisée Souvenir, la nouvelle collection fait écho au " désordre organisé " des années 90 qui a marqué la jeunesse du duo. Une décennie incarnée par la montée en puissance du skateboard, du roller et du BMX. Des pièces bien faites, confortables, pile dans l'air du temps, à mille lieues d'un merchandising à deux balles. Elles ont un coût d'ailleurs. Qui poussera ceux et celles qui les portent à les faire durer.