Pour 4 personnes

1 bloc de tofu ferme, 2 c à c d'algues hijiki, 1/2 carotte, 4 shiitakés séchés, 1 c à s d'huile neutre, 150 ml de saké, 30 ml de sauce soja, 1 oeuf, 2 c à s d'amidon de maïs, 1 pincée de sel.

Placer le tofu surmonté d'un poids (par exemple : une assiette lestée d'une boîte de tomates en conserve) dans une passoire pendant 30 min afin de laisser s'échapper l'excédent de liquide. Faire tremper les algues dans un peu d'eau pendant 5 min, puis égoutter.

Faire tremper les shiitakés dans l'eau pendant 20 min avant de les faire bouillir 20 min supplémentaires. L'eau de cuisson peut être conservée en guise de bouillon pour un autre plat.

Couper la carotte et les shiitakés en tout petits dés. Faire chauffer l'huile dans une poêle, et y faire rissoler les légumes et les algues pendant 3 min. Ajouter le saké et la sauce soja, et faire cuire le tout jusqu'à ce que le liquide soit entièrement évaporé. Laisser refroidir.

Mélanger le tofu, l'oeuf, l'amidon de maïs, une pincée de sel et la mixture aux légumes, soit à la main avec un fouet, soit dans un robot. Placer une trentaine de minutes au surgélateur pour pouvoir former plus facilement les boulettes.

Entre-temps, faire chauffer la friteuse (ou un récipient avec de l'huile de friture) à 180 °C. A l'aide de deux cuillères, former des boulettes de la taille d'une balle de ping-pong et les faire frire jusqu'à ce qu'elles soient brun foncé - ou, comme on dit au Japon, jusqu'à ce qu'elles prennent " la couleur d'un renard ".