Puisque talent et créativité se fichent éperdument de la barrière du genre, le design, ce soi-disant " métier d'hommes ", commence enfin à accorder aux dames la place qu'elles méritent - le réaménagement complet du showroom Cassina par Pat...

Puisque talent et créativité se fichent éperdument de la barrière du genre, le design, ce soi-disant " métier d'hommes ", commence enfin à accorder aux dames la place qu'elles méritent - le réaménagement complet du showroom Cassina par Patricia Urquiola est là pour en témoigner. Parmi les initiatives ayant particulièrement retenu notre attention, le projet Tracing Identity, pour lequel De Castelli, éditeur spécialiste du métal, a eu la belle idée de réunir une équipe exclusivement féminine, avec le but avoué de briser l'image froide et masculine de sa gamme. Et l'on peut dire que le casting, international, a de l'allure, puisqu'il comprend notamment la Slovène Nika Zupanc (1.), la Française Constance Guisset (2.) ou notre compatriote Nathalie Dewez - qui signe non pas un luminaire mais un buffet (3.). Par hasard, on découvrira juste après que, dans le même padiglione, Lago a eu une idée du même acabit, qui vit huit femmes d'horizons différents, comme la danseuse Carla Fracci, Patrizia Bambi (de la marque de mode Patrizia Pepe) ou l'auteure Chiara Gamberale imaginer un intérieur qui répond aux questions : " Qu'est-ce que la gentillesse, d'où vient-elle, où peut-on la trouver ? "