Pendant que les dernières tendances de recherches Google défilent sur un écran (Donald Trump, Arsenal, syphilis (!)...), j'attends, entourée de blogueurs trendy, qu'on me vante les avantages de la nouvelle " photo app " du géant Internet. Annoncée comme un outil précieux, notamment par sa capacité illimitée de stockage et sa... gratuité ! Premier couac : je réalise la veille que mon smartphone old school n'a pas le système d'exploitation minimum requis (iOs 8.2 ou Android 4.0) pour pouvoir télécharger l'application. Le c...

Pendant que les dernières tendances de recherches Google défilent sur un écran (Donald Trump, Arsenal, syphilis (!)...), j'attends, entourée de blogueurs trendy, qu'on me vante les avantages de la nouvelle " photo app " du géant Internet. Annoncée comme un outil précieux, notamment par sa capacité illimitée de stockage et sa... gratuité ! Premier couac : je réalise la veille que mon smartphone old school n'a pas le système d'exploitation minimum requis (iOs 8.2 ou Android 4.0) pour pouvoir télécharger l'application. Le coup fatal qui me fait succomber, après deux ans de résistance, à l'achat d'un nouveau téléphone. Je choisis néanmoins de " cadenasser " l'appli : je ne l'autorise pas à copier tous mes clichés sur mon compte, ni à m'envoyer des notifications. Je n'ai que modérément confiance dans la sécurité de la confidentialité de mes données. Mais voilà que Tim, un beau commercial néerlandais, parvient à me convaincre du contraire. Présentation moderne et intime avec des photos de sa petite famille, il souligne les atouts de leur " nouveau bébé " : sauvegarde gratuite de haute qualité qui permet de libérer de la place sur mon téléphone, possibilité pour plusieurs personnes de partager leurs photos de vacances en un endroit unique, mais également partage et " editing " des clichés simplifiés. L'application propose des petites animations, en se basant sur les informations captées du lieu et de l'heure de captation. Idem pour les vidéos : il suffit de les sélectionner, Google réalise ensuite un montage en deux clics (comme Vidify, notez). Comme il classe tous les clichés grâce à un système de reconnaissance, il sait retrouver celui avec la voiture rouge qui date des vacances à Rome de 2012... Bluffant. Anna, blogueuse Instagram (@Hannipanni) réputée pour ses images sobres, design et élégantes, enchaîne avec des conseils pour poster de belles photos : " N'ayez pas peur de tricher (booster la lumière, retravailler le cadrage), utilisez vos propres filtres (créez des paramètres personnalisés pour développer une homogénéité), ne postez pas de photos floues ou jaunies, choisissez une thématique et tenez-vous-y (cela vous forcera à faire preuve de créativité), et ne faites pas ce que les autres font déjà... " Depuis, j'ai débridé Google Photos. Pourtant, un " signal warning " persiste au fond de moi : quel est leur intérêt de nous offrir ce back-up important gratuitement ? Retrouvez les " J'ai testé " de Valentine sur www.levifweekend.beVALENTINE VAN GESTELLE CONSEIL POUR POSTER DE BELLES PHOTOS ? " CHOISISSEZ UNE THÉMATIQUE ET TENEZ-VOUS-Y, ET NE FAITES PAS CE QUE LES AUTRES FONT DÉJÀ. "