Le concept de fluidité genrée, le vocable modeux du moment, n'a pas de secret pour lui, Hedi Slimane en jouait bien avant tous les autres depuis ses années mythiques à la tête de Dior Homme. Lors de s...

Le concept de fluidité genrée, le vocable modeux du moment, n'a pas de secret pour lui, Hedi Slimane en jouait bien avant tous les autres depuis ses années mythiques à la tête de Dior Homme. Lors de son défilé inaugural pour Céline en septembre dernier, griffe jusqu'ici exclusivement féminine, il avait déjà instauré une stricte parité Homme-Femme parmi les 96 silhouettes présentées sur le podium. Le vestiaire masculin printemps-été 2019, entièrement unisexe, avait donc valeur de teasing pour l'entrée de la marque dans le calendrier officiel des défilés Homme, ce 20 janvier. Si le buzz est garanti d'avance - la première collection Femme, jugée par certains trop sexy, avait fait polémique -, il y a fort à parier qu'Hedi Slimane imposera une fois encore les dégaines longilignes sous influence rock qui ont fait sa réputation. Un univers " cold wave " inspiré par les artistes de la scène musicale française contemporaine qui signent la plupart du temps les bandes-son originales de ses shows.