A dire vrai, c'est une figure que l'on avait quelque peu oubliée dans la poussière des livres d'histoire et les romans de Chrétien de Troyes. Le chevalier, sans peur et sans reproche, aimanté par le Graal de l'Idéal, n'en a pas moins sérieusement marqué l'inconscient collectif. Il faut dire que sa légendaire bravoure est réanimée ...

A dire vrai, c'est une figure que l'on avait quelque peu oubliée dans la poussière des livres d'histoire et les romans de Chrétien de Troyes. Le chevalier, sans peur et sans reproche, aimanté par le Graal de l'Idéal, n'en a pas moins sérieusement marqué l'inconscient collectif. Il faut dire que sa légendaire bravoure est réanimée à intervalles réguliers, on pense entre autres au Perceval le Gallois d'Eric Rohmer (1978), sublimement interprété par Fabrice Lucchini, ou au tonitruant Excalibur de John Boorman (1981). Bonne nouvelle pour les nostalgiques, la commissaire d'exposition Joanna De Vos apporte sa pierre au preux édifice le temps d'une exposition au Château - where else ? - de Gaasbeek. Avec L'artiste/chevalier, la curatrice se propose d'examiner " les codes et les valeurs de la chevalerie " à travers ceux qui, à ses yeux, en sont les dignes héritiers, à savoir les artistes. Pour étoffer son propos, l'intéressée n'a pas fait dans la demi-mesure. Elle a convoqué un casting international qui assoit joliment sa démonstration : Marina Abramovi?, Oda Jaune, Jan Fabre, Tracey Emin, Damien Hirst, James Ensor, Jonathan Meese, Lucio Fontana... Au programme, dessins, peintures, photos mais aussi sculptures, installations et films plongent le spectateur au coeur de l'idéal chevaleresque tel que le cultivent les créateurs. Le tout à travers une série de thématiques marquantes : l'autoportrait de l'artiste en armure, la bataille, le jeu d'échecs, la joute, l'engagement humaniste, le triomphe du temps... L'artiste/chevalier, Château de Gaasbeek, 40, Kasteelstraat, à 1750 Gaasbeek. www.kasteelvangaasbeek.be Jusqu'au 5 novembre prochain. M.V.