Les beaux jours sont à peine à nos portes que se décident déjà les grandes tendances du vestiaire masculin du printemps-été... 2020 ! Ainsi va le calendrier de la mode qui s'ouvre toujours avec les collections Homme, à Florence et Milan d'abord, à Paris ensuite où s'est achevée la Fashion Week le 23 juin dernier. Tout cela va bien plus loin que de spéculer sur la longueur des shorts ou la prédominance de l'imprimé léopard sur les motifs fleuris. En sous-titre du carton d'invitation du défilé Ermenegildo Zegna XXX, on pouvait lire #UseTheExisting ( NDLR : utilise ce qui existe déjà), un hashtag à prendre au sens propre comme au sens figuré tant il résume bien les enjeux d'une des industries les plus polluantes qui soient. Pour la griffe italienne qui produit aussi des tissus destinés à d'autres acteurs du luxe, il s'agissait surtout de mettre l'accent sur ses efforts en matière de durabilité. Pour d'autres, le " recyclage " consiste plutôt à s'inspirer du passé, en faisant revivre des " pièces intemporelles " tout droit sorties des archives, ou dans les souvenirs personnels du créateur aux commandes d'une marque pérenne. C'est ainsi que l'on a vu réapparaître, chez Dior, le célèbre imprimé " Journaux " créé par John Galliano pour le défilé Haute Couture printemps-été 20 et retravaillé pour l'occasion par l'artiste Daniel Arsham - à qui l'on devait aussi le décor monumental posé sur le podium. Chez Louis Vuitton, Virgil Abloh avait rêvé un Paris de carte postale aux allures de plaine de jeux pour grands enfants nostalgiques, dans laquelle défilaient ses hommes fleurs mi-jardiniers, mi-peintres impressionnistes. Plus utopique encore, l'été prochain selon Bruno Sialelli, le tout nouveau directeur artistique de la maison Lanvin, avait pris ses quartiers le long des coursives de la sublime piscine Pailleron, bijou Art déco en plein coeur du Paris populaire ( photo). L'insouciance seventies qui se dégageait du show n'enlevait rien à la modernité teintée de fraîcheur de vêtements qui créaient la surprise à chaque passage. Donnant ainsi naissance à de futurs classiques en puissance dont d'autres peut-être s'inspireront demain.

Retrouvez toutes les images des défilés qu'il ne fallait pas manquer sur www.levifweekend.be