Il est parfois des petits miracles qui ont les vides et les pleins de cette étendue dramaturgique en construction. Laquelle sert de cadre, sur le plateau du KVS, au Silence des ombres, opéra à venir de Benjamin Attahir, mis en scène par Olivier Lexa, commandé par La Monnaie et basé sur un triptyque de Maurice Maeterlinck, Trois petits drames pour marionnettes. Ce projet ambitieux réunit dans une contraction du temps la conte...