Elle ne souvenait plus qu'elle l'avait gardée, cette lettre de motivation, écrite à la main comme cela se faisait alors, avec agrafée par-dessus, la petite annonce découpée dans le journal pour un poste d'assistante marketing. So...

Elle ne souvenait plus qu'elle l'avait gardée, cette lettre de motivation, écrite à la main comme cela se faisait alors, avec agrafée par-dessus, la petite annonce découpée dans le journal pour un poste d'assistante marketing. Son premier job. D'autres fonctions ont suivi, chez Chanel d'abord puis pour la filiale Benelux du groupe Estée Lauder Companies qu'elle dirige depuis le 1er septembre dernier. Avant cela, Isabelle De Cock était chargée du développement des marques M.A.C et Jo Malone pour tout le Moyen-Orient et Dubai, une expérience de trois ans comme on en vit peu dans une carrière. C'est elle, là-bas, qui était la " caution de famille " pour son mari et ses trois filles. Sa nomination au poste de General Manager a été perçue par les femmes de l'antenne bruxelloise comme une victoire. " Je ne m'attendais pas du tout à ce que l'on vienne de tous les services pour me dire " enfin ", sourit-elle. C'est vrai que je suis la première en Belgique depuis 1990 mais au sein du groupe, 54 % des postes au niveau exécutif sont occupés par des femmes. " Celles-ci représentant pas moins de 84 % des 46 000 employés au niveau mondial...