La mode n'est jamais monolithique et c'est tant mieux. Si, d'un côté, elle se pâme devant des coupes sobres et épurées, elle peut tout aussi bien mettre en avant un style extravagant. Une question d'équilibre, en somme. Apparue à l'hiver 12-13 pour secouer le courant minimaliste cher à la griffe Céline et à sa directrice artistique Phoebe Philo, la tendance baroque n'a jamais vraiment quitté les catwalks depuis. Qu'il s'agisse de bijoux démesurés, de broderies, de brocart, de lamé, voire de quelques ...