De ses débuts dans les années 70 dans l'Oregon à son omniprésence actuelle dans le milieu du sport comme celui de la mode, Nike a parcouru un joli bout de chemin et fait honneur à la déesse grecque de la victoire dont il porte le nom. Et parce...

De ses débuts dans les années 70 dans l'Oregon à son omniprésence actuelle dans le milieu du sport comme celui de la mode, Nike a parcouru un joli bout de chemin et fait honneur à la déesse grecque de la victoire dont il porte le nom. Et parce que son Swoosh reconnaissable entre mille est décidément partout, il s'affiche aussi sur deux nouvelles monographies inspirées de l'univers de Nike. L'une, rédigée par Sam Grawe chez Phaidon, rappelle que Nike: Better is Temporary et évoque la quête de la perfection de l'équipementier américain au gré des années, l'ayant permis de passer d'une petite entreprise rebelle à un phénomène mondial. Le tout à grand renfort d'illustrations, graphiques et jeux de textures, Phaidon oblige. Dans la foulée, Taschen publiera en avril prochain Something's off, collaboration tripartie avec Nike et Virgil Abloh, ce dernier ayant réimaginé pour l'occasion dix modèles de sneakers cultes. Et parce que choisir, c'est renoncer, et que ça ne correspond pas à l'ADN de la marque, on s'offre évidemment les deux livres.