ENVIE D'AILLEURS

" Quitter la Belgique en laissant derrière moi mes amis et ma famille m'a beaucoup pesé, mais c'était nécessaire. Trop d'endroits me rappelaient ma vie de créateur. Pour tourner plus rapidement la page, j'avais besoin de prendre mes distances. J'ai aujourd'hui 45 ans ; je ne pouvais pas me permettre de perdre cinq ans à réfléchir à mon avenir. J'ai envisagé de m'installer à Rotterdam, Tokyo ou Madrid, mais deux mois après avoir liquidé mon entreprise, mon partenaire, Javier, s'est vu offrir l'opportunité de suivre un master aux États-Unis en bénéficiant d'une bourse Fulbright. Nous avons d'abord pensé nous installer à New York, où j'ai une soeur, mais après une visite des écoles de cinéma de Los Angeles, le choix s'est imposé de lui-même. Au début, la ville a beaucoup contribué à me faire avancer dans ma quête. On est vraiment influencé par la lumière, ici. "
...