Voilà dix bonnes minutes que Léa Seydoux parle, et son regard s'échappe systématiquement à travers la vitre du bistrot pour aller chercher je ne sais quel mot ou quelle idée. A croire qu'elle guette quelqu'un ou qu'elle attend qu'un événement vienne froisser cet entretien. Lorsque tout à coup : " Je suis désolée mais je ne regarde pas souvent dans les yeux. " Chacun son truc. Le plus étonnant, d'ailleurs, c'est qu'elle se soit rendu compte du léger trouble provoqué. Comme si l'actrice, à ce point sensible à tout ce qui se passe autour d'elle, parvenait à décrypter l'attitude de son interlocuteur. " Ma principale qualité ? Mon instinct ", confirme-t-elle.
...