Leur aventure créative a débuté il y a trente-cinq ans. Katrin Wouters et Karen Hendrix jettent aujourd'hui un oeil dans le rétroviseur et prennent possession, pour célébrer cela, des Rooms of Wonder du musée du diamant, à Anvers (DIVA). Le duo, qui a fait du travail de l'or sa marque de fabrique, a réuni dans ce cabinet de curiosités contemporain, qui donne régulièrement la parole à d...

Leur aventure créative a débuté il y a trente-cinq ans. Katrin Wouters et Karen Hendrix jettent aujourd'hui un oeil dans le rétroviseur et prennent possession, pour célébrer cela, des Rooms of Wonder du musée du diamant, à Anvers (DIVA). Le duo, qui a fait du travail de l'or sa marque de fabrique, a réuni dans ce cabinet de curiosités contemporain, qui donne régulièrement la parole à des curateurs invités, tout ce qui a pu l'inspirer ou le surprendre durant plus de trois décennies de complicité. " Trente-cinq, c'est un chiffre important, un moment-clé pour regarder en arrière et mettre en lumière le fil conducteur de nos collections, insiste le tandem. Dans notre atelier, nous avons nous aussi une véritable "wunderkammer" qui rassemble toutes sortes de choses glanées au fil du temps. Et c'est ce qu'on retrouve dans notre exposition. A côté de bijoux, nous y montrons d'autres objets et des oeuvres d'art qui, par leurs formes et leur façonnage, nourrissent notre imaginaire ", décrit Karen Hendrix. En filigrane de cet assemblage très personnel, on aperçoit le plaisir qu'éprouve Wouters & Hendrix à raconter des histoires. " La sélection a été faite à l'instinct, ce sont des pièces qui nous touchent ; les récits derrière les objets insufflent souvent une profondeur supplémentaire ", complètent les deux femmes. On découvre par exemple, dans ce pêle-mêle, des coeurs, précieux ou non, provenant de la collection d'un chirurgien cardiaque bruxellois et normalement présentés aux Musées royaux d'Art et d'Histoire - " En tant que collectionneuses nous-mêmes, nous avons ressenti une filiation et nous avons absolument voulu mettre en avant cela. " La scénographie, elle, a été confiée au décorateur Bob Verhelst qui a décliné un univers surréaliste, en osmose avec l'état d'esprit de ce binôme belge de talent.