Il y avait déjà eu trois customisations bien belges : la " skyline " de Bruxelles, des hommages à l'inventeur dinantais du saxophone, A...

Il y avait déjà eu trois customisations bien belges : la " skyline " de Bruxelles, des hommages à l'inventeur dinantais du saxophone, Adolphe Sax, et au regretté jazzman Toots Thielemans. Cette fois, c'est l'Atomium qui s'affiche sur le dernier modèle de montres MeisterSinger, à l'occasion des 60 ans de l'expo 58. La griffe allemande en profite pour glisser trois clins d'oeil dans le cadran : l'atome bien connu est évidemment représenté graphiquement, mais le 6 se transforme en 60, tandis qu'un 5 est ajouté avant le 8. A noter que 60 exemplaires seulement sont disponibles, avec toujours une seule aiguille, un trait caractéristique de la marque horlogère fondée en 2001.