Le succès, quand il vous tombe dessus, très tôt, très vite, très fort, forcément ça vous change une vie. Ça vous la démultiplie aussi. A 36 ans, Laetitia Casta a la sagesse de ceux qui ont osé beaucoup, gagné souvent, perdu parfois, on ne peut rien réussir sans avoir trébuché par-ci par-là. Vingt ans déjà qu'elle roule sa bosse, des podiums aux plateaux de tournage avec la confiance des audacieux capables de se frotter à tout sans avoir peur des mélanges. Comme passer du bras d'Yves Saint Laurent à celui d'Obélix. Tourner pour la télé - avant que cela ne soit tendance - et pour Raùl Ruiz, Joann Sfar ou Hélène Fillières dans la foulée. Faire la cover de Vogue, comme de Lui. En assumant toujours cette féminité qu'elle brandit comme un étendard. " La femme par essence est sensuelle quoi qu'elle fasse, explique-t-elle. Elle ne doit pas avoir honte de dévoiler son corps. Elle n'est d'ailleurs pas forcément objet parce qu'elle se montre nue. Comme si le nu n'était plus aujourd'hui, excusez-moi l'expression, qu'une arme de cul. "
...