A 38 ans, la Verviétoise Alice Voisin s'active à éveiller les consciences autour du chocolat. En plus d'importer des tablettes qui refusent de perpétuer les injustices du système actuel, elle déniche pour les amateurs éclairés la crème de la crème cacaotée aux quatre coins du mon...

A 38 ans, la Verviétoise Alice Voisin s'active à éveiller les consciences autour du chocolat. En plus d'importer des tablettes qui refusent de perpétuer les injustices du système actuel, elle déniche pour les amateurs éclairés la crème de la crème cacaotée aux quatre coins du monde. Et ce, à la faveur de colis Bean-to-Bar, une Bean Box comprenant quatre tablettes de spécialités et un descriptif suffisamment précis pour qu'au plaisir de la dégustation se mêle celui d'accomplir un achat écologiquement et socialement responsable - une mention sur l'étiquette précise la philosophie : " Nous garantissons une filière courte, durable et transparente, basée sur des prix stables, avec une rémunération des producteurs bien plus élevée que dans la filière fairtrade. " Après avoir délicatement ouvert la boîte, c'est Saint-Nicolas avant l'heure. On flashe sur chaque centimètre de cette tablette dont les fèves ont été acheminées depuis la République dominicaine jusqu'à Amsterdam en trois-mâts - très faible émission carbone garantie puisque c'est à la seule force du vent que le bateau a effectué son périple. Le mélange chocolat au lait et sel fait un malheur. Le reste ne déçoit pas, entre la barre parsemée de malt caramélisé, une autre signée par l'excellent chocolatier autrichien Zotter, ou une dernière panachant éclats de cacao et sel marin.