Ils étaient les premiers sujets des peintures rupestres il y a 30000 ans déjà. Les animaux ont toujours joué un rôle majeur dans l'histoire de l'art. Pour un accrochage au château d'U...

Ils étaient les premiers sujets des peintures rupestres il y a 30000 ans déjà. Les animaux ont toujours joué un rôle majeur dans l'histoire de l'art. Pour un accrochage au château d'Ursel, le musée royal des beaux-arts d'Anvers a sélectionné des oeuvres des xviie, xviiie et xixe siècles représentant ceux que l'on retrouvait dans les environs : les compagnons de la maisonnée, le bétail et la volaille, les cochons et les chevaux... The Beauty of the Beast confronte les grands maîtres de l'époque à l'approche surprenante de dizaines d'artistes contemporains comme Wim Delvoye (2.), Koen Vanmechelen, Stephan Vanfleteren, Atelier Les Deux Garçons (1.), Frieke Janssens, Gideon Kiefer, Karin Borghouts (3.), Erwin Peeters et Jan Fabre. De quoi faire honneur à nos amies les bêtes. The Beauty of the Beast, château d'Ursel, 9, Wolfgang d'Urselstraat, à 2880 Hingene. kasteeldursel.be Jusqu'au 15 octobre prochain. K.H.