Plus que jamais, la mode intéresse les musées. Après le succès, en 2017, de Christian Dior, couturier du rêve aux Arts décoratifs de Paris, le travail et l'inspiration du Français se retrouvent aux cimaises du Denver Art Museum, aux Etats-Unis. L'homme avait tissé une relation particulière avec le continent américain. " Couturier parisien, il me fallait connaître non seulement les besoins des femmes françaises, mais aussi ceux des femmes élégantes du monde entier ", disait celui qui, en 1957, fut le premier créateur de l'Hexagone à faire la couverture du Time Magazine. Dix ans plus tôt, quelques mois seulement après le triomphe du New Look, l'homme embarquait pour un tour de l'Amérique, avec la ferme volonté d'écrire l'histoire, notamment en ouvrant des boutiques hors de son pays. " Il a été le premier à comprendre qu'à partir d'une maison de couture, très confidentielle, faite pour des femmes de la plus haute élégance, il pouvait conquérir la planète ", commente ainsi Florence Müller, commissaire de l'exposition. A travers les quinze espaces thématiques, sont retracées 70 années de création, signée par Christian Dior lui-même ou par ses six successeurs, d'Yves Saint Laurent à Maria Grazia Chiuri (photo : une robe de Gianfranco Ferré, en 1995). Plus de 180 modèles haute couture, des photographies, des vidéos et des films inédits, des croquis originaux, plus de 200 accessoires et objets... c'est un véritable trésor qui se donne à voir outre-Atlantique.

Dior, from Paris to the World, Denver Art Museum. https://denverartmuseum.org Jusqu'au 3 mars prochain.