Les dad shoes n'ont pas fini de faire parler d'elles. Surfant sur la tendance de ces baskets à la semelle imposante et vintage, les griffes de luxe rivalisent d'imagination pour créer de nouveaux modèles massifs ou totalement déjantés. Pour le pl...

Les dad shoes n'ont pas fini de faire parler d'elles. Surfant sur la tendance de ces baskets à la semelle imposante et vintage, les griffes de luxe rivalisent d'imagination pour créer de nouveaux modèles massifs ou totalement déjantés. Pour le plus grand plaisir de la génération Millennials, toujours friande de ce que leurs parents portaient à l'époque, surtout s'il s'agissait d'une faute de goût. Sur les podiums (photo : N°21), on a ainsi pu voir une série de déclinaisons toutes plus originales les unes que les autres. Place à des teintes flashy et à des sneakers street revisitées façon luxe, à coups de strass et de détails couture. Les prix s'envolent. Si les premiers modèles commencent généralement autour de 350 euros, ils peuvent grimper jusqu'à plusieurs milliers d'euros, s'il s'agit d'une édition limitée. La nouvelle pièce star de Gucci, avec bijoux amovibles enrubannés autour de la chaussure est quant à elle annoncée à 1200 euros. Peu futés seraient les labels haut de gamme qui se priveraient de cette rentrée d'argent. Car, selon le cabinet Bain & Co, les ventes globales de baskets ont augmenté de 10 % en 2017, atteignant ainsi les 3,5 milliards d'euros et surpassant la hausse de 7 % des sacs à main...