Plutôt que de mettre sur le marché un jus chaque année, les marques proposent régulièrement des variantes de leurs best-sellers. Côté homme, la tradition veut que l'on commence par lan...

Plutôt que de mettre sur le marché un jus chaque année, les marques proposent régulièrement des variantes de leurs best-sellers. Côté homme, la tradition veut que l'on commence par lancer l'eau de toilette, puis des versions sport ou Cologne. Mais depuis quelques années, les sillages ont tendance à se corser. Les hommes veulent que ça diffuse, ce qui impose aux nez à retravailler l'architecture du parfum en donnant plus de rémanence aux notes de fond. Chanel et Dior ont été les premiers à décliner leurs franchises Bleu et Sauvage. Pour la fin de l'année, on ne compte plus les montées en puissance, la saison se prêtant aux odeurs boisées. Le succès de ces bulles olfactives s'explique aussi par le fait qu'elles délimitent de manière inconsciente un espace personnel invisible dans lequel se retrancher. Mais comme ces parfums ont plus de tenue, on veillera à user de son vapo avec modération. Gare à l'overdose.