Il y a un bout de temps qu'on n'avait pas repéré un tel organe scandinave. De cette tradition métisse où le fjord minéral rejoint le dressing du jardin anglais, la Norvégienne Siv Jakobsen tisse un p...

Il y a un bout de temps qu'on n'avait pas repéré un tel organe scandinave. De cette tradition métisse où le fjord minéral rejoint le dressing du jardin anglais, la Norvégienne Siv Jakobsen tisse un premier album prenant. Pas forcément loin de Laura Marling - avec laquelle elle partage le producteur Matt Ingram -, le chant rappelle immanquablement les gloires sixties de Joan Baez et ses engagements mélancoliques. Ce vibrato insolent parcourt les chansons et leur donne d'autant plus de gravité que les musiques, sans heurter, s'extirpent de tout confort. Si la matrice du disque est bien le folk porté par son emblème - la guitare acoustique -, Jakobsen n'a pas oublié ses études au Berklee College of Music qui enseigne le dépassement des genres et l'infini des limites. D'où ces arrangements de cordes poussant la marée des émotions dans des chansons qui nous submergent, comme Crazy ou le Space de clôture, imposante ballade-drone. CD The Nordic Mellow, par Siv Jakobsen, chez N.E.W.S. PH.C.