" J'ai horreur des vieilles robes, je ne vais pas dans les musées. D'ailleurs, une robe, ce n'est pas de l'art, c'est fait pour être porté ", assenait sans ambages Karl Lagerfeld dans l'interview qu'il nous avait accordée pour notre numéro Black Mode du printemps-été 12. Celui dont on connaissait les formules chocs, à contre-courant du ton policé attendu d'un couturier de son envergure mais qui faisaient partie intégrante de lui - au point que la blogosphère les qualifie de " karlismes " -, s'y exprimait égalem...