Elle conserve son sourire en toutes circonstances, Chloé Leurquin. Même lorsqu'un petit groupe de joueurs la chambrent gentiment de loin, au vu des poses que la photographe lui demande de prendre sur le green, encore et encore. Ou quand une habituée du Royal Waterloo Golf Club, permanente poivre et sel et gilet délicatement noué sur les épaules, l'interroge sur son classement au récent Turkish Ladies Open de Belek, où l'athlète s'est finalement classée 20e, mais semblait bien partie pour terminer dans le top 10.
...