Survivant d'une tumeur à la gorge ayant mobilisé sa résistance en 2014-2015, Ryuichi Sakamoto livre un album d'encre et de lumière, conçu comme la B.O. d'un film imaginaire en quatorze étapes musicales vers ...

Survivant d'une tumeur à la gorge ayant mobilisé sa résistance en 2014-2015, Ryuichi Sakamoto livre un album d'encre et de lumière, conçu comme la B.O. d'un film imaginaire en quatorze étapes musicales vers le possible retour à la vie. L'ancien leader de Yellow Magic Orchestra est devenu une star mondiale avec le tube Forbidden Colours et son rôle d'officier japonais fascisant épris de Bowie dans une Seconde Guerre mondiale recréée par Oshima. Trente-quatre ans après Furyo, l'élégance nourricière de cette pop électronique contamine toujours le son, sculpté en clair-obscur filandreux. Les première et dernière plages offrent d'ailleurs les mêmes sensations d'existence suspendue, incarnées par un orgue profond et un piano en mode mineur : entre les deux, bruitages venteux, échos tactiles, récitations et synthés fantômes rappellent la spiritualité végétale du réalisateur Andreï Tarkovski. Influence citée par Sakamoto pour la réalisation d'un disque rédempteur. CD Async, par Ryuichi Sakamoto, distribué par Universal. Ph.C.