Il y a un an, j'ai trouvé une perle. Qui répond au doux nom de Mélissa. Lorsqu'elle masse chez Atawhai (*), son joli cocon bruxellois, elle fait à chaque fois un don d'elle-même. Raison pour laquelle ses services se trouvaient en pole position sur ma wishlist de Noël. Généreuse dans l'âme, Mélissa avait joint à mon cadeau un bon pour une séance découverte des Bars d'Access auxquels elle s'était formée. Un soin qui a pour ambition de nous libérer, à notre rythme, de nos schémas de fonctionnement, ces réponses automatiques créées par not...

Il y a un an, j'ai trouvé une perle. Qui répond au doux nom de Mélissa. Lorsqu'elle masse chez Atawhai (*), son joli cocon bruxellois, elle fait à chaque fois un don d'elle-même. Raison pour laquelle ses services se trouvaient en pole position sur ma wishlist de Noël. Généreuse dans l'âme, Mélissa avait joint à mon cadeau un bon pour une séance découverte des Bars d'Access auxquels elle s'était formée. Un soin qui a pour ambition de nous libérer, à notre rythme, de nos schémas de fonctionnement, ces réponses automatiques créées par notre vécu, notre culture, notre lignée transgénérationnelle ou même l'inconscient collectif. " Recevoir une séance de Bars, c'est comme appuyer sur la touche "delete" de notre ordinateur : de la place se libère pour d'autres choses, d'autres possibilités. A nous de choisir lesquelles... " Il est néanmoins essentiel de venir sans attentes. Alors que je suis couchée habillée sur sa table de massage sous une couverture, Mélissa me rappelle de ne pas croiser les mains pour éviter un circuit fermé. Elle place ses paumes sous ma tête, sur mes pieds, dans le creux de mes mains, puis s'installe et pose à nouveau ses mains sur mon crâne. Elle appliquera de légères pressions sur 32 points de ma tête représentant différents domaines (argent, contrôle, créativité, communication, sexualité, joie...) dans lesquels sont stockés mes croyances, mes émotions ou autres jugements... qui peuvent me limiter. Lors de la première séance, beaucoup d'images fantasmagoriques apparaissent. Je manque de m'endormir mais mes narines me réveillent en entamant un solo de trompette. Une heure plus tard, je me sens détendue, mais sans plus. Mélissa m'affirme que le soin continue sur la durée et m'invite à boire beaucoup d'eau, à ne pas freiner une envie de sucré (carburant du cerveau), à répéter régulièrement le mantra de Gary Douglas, le fondateur : " All of life comes to me with ease, joy and glory ", et d'être à l'écoute des changements. Après une semaine, je dois reconnaître qu'il y en a. D'abord, je me suis mise à chanter. Ensuite, là où, habituellement, j'aurais refusé des invitations qui m'emballaient modérément, j'ai adopté une attitude d'ouverture enthousiaste. Et pour finir, les places de parking inespérées se sont multipliées. Deuxième séance. Je ne tente plus d'analyser ce qui se passe, et je m'endors. Ce sont mes mains, prises de spasme, qui me réveillent. Je suis profondément détendue. Néanmoins, je dois admettre que mon corps continue à réclamer ses divins massages... (*) www.atawhai-massage.com Retrouvez " Valentine a testé " sur www.levifweekend.be VALENTINE VAN GESTEL" DE LÉGÈRES PRESSIONS SUR 32 POINTS DE MA TÊTE REPRÉSENTANT DIFFÉRENTS DOMAINES DE MA VIE. "