Le gin se retirant lentement du goût du jour, c'est le moment ou jamais de s'y intéresser. Loin des projecteurs, la production italienne fait preuve d'un certain soin en la matière, par le biais de distillations pleines de délicat...

Le gin se retirant lentement du goût du jour, c'est le moment ou jamais de s'y intéresser. Loin des projecteurs, la production italienne fait preuve d'un certain soin en la matière, par le biais de distillations pleines de délicatesse.1 - Logé dans un bel écrin vert, l' Aqua Luce est produit en alambics en cuivre de 100 litres et utilise sagement douze "botanicals" (genièvre, cumin, houblon, laurier, carvi, coriandre...). Le nez est marqué par le pin et des arômes balsamiques intenses. En bouche, la texture est évolutive et se caractérise par une douce amertume. Environ 60 euros. En vente chez Gabriella, 666, chaussée de Saint-Job, à 1180 Bruxelles. Ou sur lesgrandeseaux.com 2 - Sous le nom peu transalpin de Roby Marton, se cache un produit "premium", selon l'horrible mot consacré, venu de la Botte. La base de ce distillat de genièvre et de céréales, aux contours britanniques, est soulignée de plantes et d'épices: clou de girofle, écorces d'agrumes, cannelle, réglisse, poivre rose, anis, fruits rouges et gingembre. Le résultat s'avère d'une finesse remarquable. Environ 65 euros. Aussi en vente chez Gabriella. Ou sur gintonicstore.be