1--Acte I

C'est en 1991 que Jean Dinh Van façonne pour la première fois son disque d'or à la forme primaire, conçu dans un or 18 carats, d'un aspect parfaitement lisse, épuré de toute aspérité. Un choix à contre-courant pour l'époque, qui favorise alors l'or 9 carats, le joaillier faisant pour sa part le pari d'un précieux anticonformisme en rendant ses lettres de noble...

C'est en 1991 que Jean Dinh Van façonne pour la première fois son disque d'or à la forme primaire, conçu dans un or 18 carats, d'un aspect parfaitement lisse, épuré de toute aspérité. Un choix à contre-courant pour l'époque, qui favorise alors l'or 9 carats, le joaillier faisant pour sa part le pari d'un précieux anticonformisme en rendant ses lettres de noblesse au roi des métaux. Une composition qui apporte au Pi une fragilité nouvelle. Qu'à cela ne tienne: rendu très mou en version 24 carats, il reprend vie sous les à-coups précis d'un martelage à la main, technique millénaire utilisée par les Mayas pour travailler les métaux de leurs ornements. Un martelage nécessaire, qui devient l'apanage de l'unicité de chaque pièce. A l'aube des années 2000, sa forme pure et la singularité de son martelage reconnaissable font du Pi le bijou star de la maison. Une icône qui n'a de cesse de se réinventer: d'abord noué par un lacet en cuir ou un cordon en satin (qui participeront à l'essor de ce nouveau porter), il s'autorise de l'onyx ou de l'agate blanche et des réinventions par les designers Milan Vukmirovic ou Lapo Elkann. Jusqu'à oser la forme d'un plastron de 90 mm: quand on aime, on ne compte pas. A l'occasion des 30 ans de la collection, le Pi se rend encore plus précieux avec une capsule en édition limitée, le PI SQUARE, reprenant à son compte les piliers du design géométrique de la maison. Composées de trois pièces inédites (deux pendentifs, une paire de boucles d'oreilles) et d'un bracelet sur cordon, les créations arborent un perçage carré, en association avec la chaîne à section carrée, autre icône de la maison. Des pièces dont le caractère unique est renforcé par l'édition en un nombre limité de 30 exemplaires, écho à cette troisième décennie de succès.