Cela semblait assez logique de tenir cette expo à l'ADAM, son Plasticarium doit vous plaire...

Elisa Storace : C'est un rêve pour moi d'être ici. Et savoir que cette belle histoire a débuté avec une chaise Kartell de Joe Colombo rend tout ça spécial. L'ADAM nous a d'ailleurs prêté des pièces pour la scénographie, et nous voulons prolonger cette première collaboration, parce que nous avons énormément de choses à partager et de points communs,...