QUI ?

Artiste coréen né en 1944 dans le district de Hongcheon, Chun Kwang Young s'est formé aux beaux-arts à l'université de Hongik (Séoul) en 1968. Il a ensuite obtenu son master au Philadelphia College of Art en 1971. Il débute sa carrière comme peintre. Au milieu des années 90, il délaisse les toiles pour explorer un nouveau champ d'expéri...

Artiste coréen né en 1944 dans le district de Hongcheon, Chun Kwang Young s'est formé aux beaux-arts à l'université de Hongik (Séoul) en 1968. Il a ensuite obtenu son master au Philadelphia College of Art en 1971. Il débute sa carrière comme peintre. Au milieu des années 90, il délaisse les toiles pour explorer un nouveau champ d'expérimentations formelles : la sculpture de papier. Au fil du temps, sa pratique n'a eu de cesse de se complexifier et de conquérir d'autres échelles. En 2001, Chun est nommé artiste de l'année par le South Korean National Museum of Contemporary Art. En 2009, le ministre de la Culture coréenne lui décerne le très envié Prix du Président. Son travail prisé figure dans de nombreuses collections publiques et privées à travers le monde. Asad Raza, le directeur artistique de la Fondation Boghossian, offre à Chun Kwang Young une exposition individuelle, la première depuis que le curateur s'est installé à la Villa Empain. Quand on connaît l'acuité du regard de ce dernier, on ne peut qu'attendre avec impatience que soit levé le voile sur le travail sculptural et mural du Coréen. Au coeur de la pratique de l'artiste, on trouve un élément fondateur : le " hanji ", un papier traditionnel d'emballage à partir d'écorce de mûrier. La forme triangulaire des paquets de " hanji " déterminent la base de la grammaire formelle de ce plasticien qui procède par agrégations. Pour voyager du regard en découvrant des accumulations-paysages aux couleurs, aux reliefs et aux volumes à chaque fois différents. Chun Kwang Young, Fondation Boghossian, Villa Empain, 67, avenue Franklin Roosevelt, à 1050 Bruxelles. www.boghossianfoundation.com Jusqu'au 27 août prochain. M.V.