Quand on l'invite à prendre la pose dans son atelier, le temps d'un cliché, Emmanuelle Adam donnerait cher pour se cacher complètement derrière ses sacs. Ce sont eux qui constituent la griffe Lilù, pas elle, estime-t-elle. Pourtant, depuis dix ans, cette presque quadra a réussi à donner une place à part à son label d'accessoires. Et ce en toute discrétion.
...