Cela fait un moment que le gomasio affole les adeptes du véganisme. En cause, un goût prononcé qui exhausse la saveur des aliments et limite la quanti...

Cela fait un moment que le gomasio affole les adeptes du véganisme. En cause, un goût prononcé qui exhausse la saveur des aliments et limite la quantité de sel ingurgitée. Désormais, tout un chacun met la main à la pâte (de sésame), comme le prouve l'apparition du mot dans l'édition 2019 du Larousse. On s'y prend comment ? Simple. Torréfier 10 cuillères à soupe de graines de sésame dans une poêle (ne pas les faire brunir). Après les avoir fait refroidir, les passer dans un petit mixer avec une cuillère à soupe de sel marin non raffiné. Ne pas mixer trop au risque d'obtenir un mélange pâteux. Placer ensuite la préparation dans un récipient fermé. Le plus ? Réaliser un algomasio en ajoutant une cuillère à soupe d'algues séchées en paillettes.