En parfum comme ailleurs, mieux vaut éviter de se fier aux apparences. Prenez celui que l'on appelle le chinotto de Ligurie dont l'écorce orangée ressemble à s'y méprendre à celle d'une mandarine. Au goût comme au nez, c'est une tout autre hist...

En parfum comme ailleurs, mieux vaut éviter de se fier aux apparences. Prenez celui que l'on appelle le chinotto de Ligurie dont l'écorce orangée ressemble à s'y méprendre à celle d'une mandarine. Au goût comme au nez, c'est une tout autre histoire, tellement italienne - c'est à lui que le Campari doit son amertume - qu'il est devenu la star de la dernière-née des fragrances d'Acqua di Parma. Le citron a toujours squatté les notes de tête pour apporter du pétillant et de la fraîcheur aux sillages, mais cet été, il s'invite en overdose dans l'édition limitée Light Blue Italian Zest de Dolce & Gabbana ou joue la carte de l'étrangeté avec l'étonnant citron noir aux accents fumés choisi par Christine Nagel comme pilier de la nouvelle Cologne d'Hermès. Chez Solinotes, c'est le yuzu, petit citron japonais acidulé, qui mène la danse d'un nouveau parfum/accord à porter seul ou en duo avec d'autres jus maison. L'idée du cocktail servi au bord de la piscine n'est pas très loin chez Loewe, qui n'hésite pas à marier le citron et la bergamote au parfum anisé du basilic, là où Atkinsons ose associer au citron vert le gingembre et la menthe à peine écrasée. Finalement, qu'importera le zeste s'il sait vous étonner.