Encore faut-il s'entendre sur le terme lorsque l'on parle de maquillage : l'idée, ici, n'est pas de se limiter à une uniqu...

Encore faut-il s'entendre sur le terme lorsque l'on parle de maquillage : l'idée, ici, n'est pas de se limiter à une unique couleur au sens strict mais plutôt de jongler avec un camaïeu de nuances et de textures, que ce soit sur les yeux, les lèvres et même les ongles. Ainsi, en partant d'un vieux rose soutenu, on peut varier entre le rose poudré pour apporter un brin de lumière au coin de l'oeil et le brun foncé - même en mascara - pour souligner le regard plus doucement qu'avec du noir. Il n'est pas interdit non plus d'utiliser une touche d'or en top coat. En prime, on allège son vanity des vacances.