Si différents services postaux nationaux ont entériné la disparition du télégramme cette année, le courrier traditionnel n'est pas encore tout à fait menacé, et nos escapades estivales tombent à pic pour nous en rappeler. A l'heure des messageries instantanées, ce type de communic...

Si différents services postaux nationaux ont entériné la disparition du télégramme cette année, le courrier traditionnel n'est pas encore tout à fait menacé, et nos escapades estivales tombent à pic pour nous en rappeler. A l'heure des messageries instantanées, ce type de communication d'un autre temps semble évidemment dépassé, mais aucun mail, SMS ou message WhatsApp ne pourra jamais rivaliser avec le charme désuet d'une carte postale, sans même parler des petits rituels qui accompagnent à la fois sa réception et son envoi. C'est facile, pas cher et ça fait plaisir, avec en sus un petit parfum de coolitude décalée, alors pourquoi s'en priver ? Après tout, on aime tous recevoir une carte postale - et quiconque prétend le contraire n'est qu'un menteur éhonté. Les accros aux nouvelles technologies auront la possibilité de couper la poire en deux en ayant recours à l'appli Mobile postcard de Bpost : une photo ou vidéo prise sur smartphone, un commentaire et l'adresse du destinataire, et le tour est joué ! Les défenseurs d'une pratique old school préféreront sans doute les cartes piochées sur un antique tourniquet, dont la kitschitude confine au sublime tandis que les vrais snobs emmèneront dans leurs bagages de précieux bristols achetés au préalable. Ça tombe bien, cette année, on avait justement envie d'envoyer l'irrésistible dernière collection The Dybdahl Co (photo) au monde entier.