Habituée des podiums depuis plusieurs saisons, n'en déplaise à ses détracteurs, la fourrure est une nouvelle fo...

Habituée des podiums depuis plusieurs saisons, n'en déplaise à ses détracteurs, la fourrure est une nouvelle fois plébiscitée. Rien n'est too much quand elle s'arbore dans des teintes vives et des volumes disproportionnés. On l'adopte fausse ou non, monochrome ou multicolore, dans des tons peps ou dans un dégradé de nuances naturelles. Des boules de poils qui n'ont pas peur de s'associer à des textures et matières différentes, s'accrochant sur des manches, des escarpins ou le col d'une veste en denim. Vive le mélange des genres pour fuir la morosité.