Quand Chanel a fait défiler deux robots vêtus d'un tailleur en tweed, dans un Grand Palais parisien reconverti en data center, il y a trois ans, le petit monde de la mode s'est ébaubi d'admiration. Lorsque Karl Lagerfeld a réitéré son coup, la saison suivante, avec une fusée décollant en final du show, le public a été ébloui. Ensuite, les choses s'emballent : Gucci téléporte les mannequins de sa campagne automne-hiver 17 dans l'univers de Star Trek, Dolce & Gabbana téléguide des drones pour dévoiler des sacs sur le catwalk, Olivier Theyskens s'inspire du retro-futurisme du film de science-fiction Blade Runner pour sa collection automne-hiver 19... et plus aucune fashionista ne lèvera dorénavant un sourcil pour contester l'influence croissante de la technologie dans la fashion sphère.
...