Dans l'extrême sud du sous-continent, le Tamil Nadu (pays des Tamouls) est un brasier de l'hindouisme connu pour ses temples-montagnes et son authenticité vibrante. On n'en revient pas d'y trouver une cité " française ", avec un front de mer calqué sur la Croisette, où des policiers à képi surveillent les tournois de pétanque : Pondichéry. Loin des chaos surpeuplés du nord, cette ville harmonieuse aux rues ombragées déroule hôtels de grand charme et boutiques alibabesques face aux rouleaux grondants du golfe du Bengale. Ses rues s'appellent Dumas ou Surcouf, elle a son monument aux morts de 14-18 et sa statue de Jeanne d'Arc. Ce qui n'exclut pas le parfum suave des frangipaniers, le coup de trompe amical d'une éléphante au temple... Toute l'Inde lui ressemblerait sans doute si les rêves de son gouverneur Dupleix avaient reçu un ferme soutien de Louis XV. Aujourd'hui, ce décor dissimule une grande ville tamoule (4 millions d'âmes) branchée sur l'Europe. Cette " France des cocotiers " qui émoustille est récupérée par les riches Indiens du nord, qui rachètent à prix d'or ses maisons de style colonial aux plafonds hauts. Enfin, " Pondy " reste la mère des Mauriciens et des Antillais hindous, dont les aïeux embarquèrent ici voilà 150 ans...
...