Présent dans chaque palace, le concierge est celui qui peut tout obtenir, ou presque, grâce à un carnet d'adresses bien rempli, et une excellente connaissance de ses clients. Jacky (photo), qui officie à La Réserve Ramatuelle, peut dégotter " telle ou telle marque de cigare, à n'importe quelle heure de la nuit ". Un jour, quelqu'un a émis l'idée d'organiser " un lâcher de feux d'artifice depuis un ba...

Présent dans chaque palace, le concierge est celui qui peut tout obtenir, ou presque, grâce à un carnet d'adresses bien rempli, et une excellente connaissance de ses clients. Jacky (photo), qui officie à La Réserve Ramatuelle, peut dégotter " telle ou telle marque de cigare, à n'importe quelle heure de la nuit ". Un jour, quelqu'un a émis l'idée d'organiser " un lâcher de feux d'artifice depuis un bateau, pour une demande en mariage. " Il a trouvé les moyens de mettre le projet en oeuvre. Une autre fois, un homme lui a simplement demandé de l'aider à rédiger une déclaration d'amour, car il ne trouvait pas les mots. Parfois, ce sont les choses simples qui sont les plus compliquées à réaliser. " Mais je relève chaque défi, sourit Jacky. Du moins, si on reste dans un cadre légal. Pas question de drogue ou de " deuxième oreiller ", expression camouflée pour parler de prostitution ". Même son de cloche chez Giuseppe, au Byblos. " Souvent, les clients ont des requêtes très basiques : conseils pour un coiffeur, une boutique, des fleurs ou un bateau. Mais c'est vrai que, parfois, Saint-Tropez oblige, j'ai droit à des demandes plus insolites. Réserver une rame entière de TGV, voire obtenir une table dans un restaurant qui affiche complet... Le challenge est constant, même s'il suffit parfois de remplir une baignoire de pétales de fleurs pour satisfaire une envie. " La technologie est aujourd'hui d'un précieux secours : " Mais Internet ne fait pas tout, précise encore le concierge. Car souvent, les clients cherchent de l'authenticité, notamment lorsqu'ils veulent organiser des fêtes dans un endroit atypique. On va répondre à l'attente, puis la dépasser en apportant un supplément d'âme. On sait que l'on a souvent affaire à des gens qui peuvent tout se payer ou qui pensent avoir tout vu. Notre rôle est de les surprendre. C'est un travail d'artisan, car il est invisible et il s'évapore très vite. Mais quand le client est ravi au point de nous remercier par un cadeau, on comprend qu'on fait un métier fascinant... "