Enfant terrible de la scène artistique anversoise, Dennis Tyfus (1979) s'est déjà ouvert les portes du Middelheimmuseum à la faveur d'une exposition ...

Enfant terrible de la scène artistique anversoise, Dennis Tyfus (1979) s'est déjà ouvert les portes du Middelheimmuseum à la faveur d'une exposition de groupe. Le voici qui s'invite à nouveau le temps d'un solo show au cours duquel il revient sur vingt années de pratiques virales. Tyfus fait feu de tout bois, se servant tant des posters, des pochettes de disques et des tatouages que des tee-shirts et des magazines pour diffuser son art. Sans oublier ces horribles personnages agités par le vent que l'on trouve aux abords des car wash qu'il se fait un plaisir de transformer en sculptures vivantes.