Après avoir mis l'accent sur la civilisation chinoise, la Fondation Louis Vuitton, à Paris, jette son dévolu sur l'art africain. Jusqu'au 28 août prochain, est donnée à voir une approche de la création récente de cette partie du monde....

Après avoir mis l'accent sur la civilisation chinoise, la Fondation Louis Vuitton, à Paris, jette son dévolu sur l'art africain. Jusqu'au 28 août prochain, est donnée à voir une approche de la création récente de cette partie du monde. Au coeur d'Art/Afrique, le nouvel atelier, place à l'exposition baptisée Les Initiés, qui réunit le travail de quinze talents emblématiques de la collection d'art contemporaine de l'homme d'affaires Jean Pigozzi. Des personnalités d'Afrique subsaharienne, découvertes à une époque qui ne connaissait encore ni téléphone portable, ni Internet ou réseaux sociaux. Dans Etre là, c'est l'Afrique du Sud qui est mise à l'honneur, une des scènes les plus dynamiques de ce continent, actuellement. S'y côtoient figures tutélaires et générations nées dans les années 70 et 80. Tous revisitent l'histoire, écrite notamment au temps de la colonisation. Mais ils s'inscrivent aussi dans le présent, par l'affirmation d'une subjectivité propre au-delà de la race, de la couleur et du genre. Art/Afrique, le nouvel atelier, Fondation Louis Vuitton, 8, avenue du Mahatma Ghandi, à 75116 Paris. www.fondationlouisvuitton.fr Jusqu'au 28 août prochain. C.PL.