Dès que le ciel le permet, on se rue désormais vers les terrasses tels des chercheurs d'or filant vers l'Ouest. C'est à celui qui aura la plus belle vue, le plan le plus inédit, le meilleur rapport plein air-gastronomie. Deux adresses à ne pas manq...

Dès que le ciel le permet, on se rue désormais vers les terrasses tels des chercheurs d'or filant vers l'Ouest. C'est à celui qui aura la plus belle vue, le plan le plus inédit, le meilleur rapport plein air-gastronomie. Deux adresses à ne pas manquer. 1--Jean Vrijdaghs et Sébastien Hankard, étoiles montantes de la cuisine wallonne, lancent la terrasse éphémère Le Gastronome s'évade. Basé sur un "tête-à-tête avec la nature sauvage de l'Ardenne", le lieu s'ouvre sur un paysage où coule l'Our. Au menu: quatre services à 60 euros qui misent sur les produits locaux - viande de la boucherie Poncelet, fromage de la Bergerie d'Acremont, légumes en provenance de Terracines. Enchanteur. 28, rue de la Scierie, à 6852 Opont. le-gastronome.be 2--Pour dîner au Moyen-Orient en restant à Bruxelles, direction Le Conteur, qui défend une néo-gastronomie israélienne (façon Ottolenghi) qui ravit. Aux manettes, deux frères de Tel-Aviv: Roi et Roni Zini. En plus de lancer de nouveaux plats (ceviche de bar sauvage, calamar glacé au miel ou tartare de boeuf aux herbes et salade de boulgour), l'adresse joue la carte du plein air urbain grâce à une grande terrasse chauffée. Dépaysant. 32, rue du Marché aux poulets, à 1000 Bruxelles. le-conteur.com