Il y a dix ans, les Français Eric La Bonnardière et Yvan Wibaux fondaient Evaneos, la start-up qui allait dépoussiérer le quotidien des globe-trotteurs en devenant la première plate-forme de voyages à la carte. Le prin...

Il y a dix ans, les Français Eric La Bonnardière et Yvan Wibaux fondaient Evaneos, la start-up qui allait dépoussiérer le quotidien des globe-trotteurs en devenant la première plate-forme de voyages à la carte. Le principe ? Proposer une offre de séjour répondant aux envies, contraintes et budgets des clients tout en les mettant directement en contact avec les agences sur place. En plus de déconcentrer les flux touristiques grâce à des recommandations de destinations moins populaires, l'entreprise prône " le développement d'un tourisme ayant une empreinte locale responsable, durable et positive ". Ainsi, quand un voyageur lambda dépense 100 euros, seul un très faible montant est réinjecté au niveau local : entre 10 et 40 euros. En choisissant ce modèle, " ce sont 73 euros qui reviennent aux locaux ", déclarait en 2017 Eric La Bonnardière à Maddyness, magazine des start-up. Avec 300 000 routards déjà séduits par la formule, le leader européen du périple sur mesure souhaite poursuivre son développement à l'international. Prochaine étape : la conquête de l'Ouest.