Originaire d'Alep, Mouna Ikhlassy est travaillée par la question de l'exode. Elle s'expose chez Odradek, à Bruxelles, à la faveur d'o...

Originaire d'Alep, Mouna Ikhlassy est travaillée par la question de l'exode. Elle s'expose chez Odradek, à Bruxelles, à la faveur d'oeuvres subtilement engagées. Celles-ci ont pour point de départ des cartes géographiques, plus précisément des camps de réfugiés cartographiés. L'artiste s'en sert à la façon d'une trame à laquelle elle superpose " un autre plan, plus contemplatif, plus abstrait et étrangement harmonieux ". Le résultat, hanté par la question de la trace, cette présence de l'absence, est aussi beau que poignant.