QUI ?

Né en 1941 à Château-Arnoux-Saint-Auban, dans les Alpes de Haute-Provence, Bernar Venet compte parmi les légendes vivantes de l'art contemporain. Documenta ou Biennale de Venise, ses sculptures sont de tous les rendez-vous qui comptent. Omniprésente, son oeuvre est également disséminée aux quatre coins du globe, notamment à Nice, Paris, Berlin, Tokyo, Péki...

Né en 1941 à Château-Arnoux-Saint-Auban, dans les Alpes de Haute-Provence, Bernar Venet compte parmi les légendes vivantes de l'art contemporain. Documenta ou Biennale de Venise, ses sculptures sont de tous les rendez-vous qui comptent. Omniprésente, son oeuvre est également disséminée aux quatre coins du globe, notamment à Nice, Paris, Berlin, Tokyo, Pékin, Austin, San Francisco... Tout un chacun a en mémoire ses Lignes Indéterminées (photo) en acier Corten. L'homme se situe à l'articulation de l'art conceptuel - Marcel Duchamp a dit de lui " Venet, vous êtes un artiste qui vend du vent ", ce qui est à comprendre comme un compliment - et de l'art minimal - il a côtoyé Carl Andre, Donald Judd ou Frank Stella. Depuis 2014, Venet a transformé sa propriété du Muy en fondation dans laquelle il expose de nombreux autres artistes. A l'occasion de son vingt-et-unième anniversaire, l'espace d'art contemporain L'Orangerie met les petits plats dans les grands en conviant Bernar Venet à exposer à Bastogne. Sous le commissariat de Bernard Marcelis, collaborateur du Vif/L'Express, le Français déroule deux aspects différents de son oeuvre : d'un côté, les sculptures monumentales, représentées par deux pièces ; de l'autre, ses gravures et autres grandes estampes sur papier. Pour mesurer " l'onde de choc de Venet ", soit l'énorme puissance conquérante d'un travail dont la monumentalité et l'évidence bouleversent le regard. On ne manquera pas non plus son Tas de charbon (1963), la première sculpture informelle et sans dimension spécifique de l'histoire de l'art. Bernar Venet, L'Orangerie, 30, rue Porte Haute (parc Elisabeth), à 6600 Bastogne. www.lorangerie-bastogne.be Jusqu'au 3 septembre prochain pour les gravures, et jusqu'au 31 octobre pour les sculptures monumentales. M.V.