L'idée vient du groupe hôtelier maltais Corinthia : offrir à notre capitale un hôtel 5-étoiles à l'atmosphère " palace ", à la fois tourné vers le passé et la modernité. L'endroit choisi, à lui seul, est emblématique : l'ancien bâtiment de l'Astoria, au centre-ville, sur la rue Royale. A ...

L'idée vient du groupe hôtelier maltais Corinthia : offrir à notre capitale un hôtel 5-étoiles à l'atmosphère " palace ", à la fois tourné vers le passé et la modernité. L'endroit choisi, à lui seul, est emblématique : l'ancien bâtiment de l'Astoria, au centre-ville, sur la rue Royale. A l'heure qu'il est, les travaux débutent à peine, supervisés par l'atelier d'architecture de Francis Metzger - qui avait notamment refaçonné la Villa Empain. Ce dernier raconte : " L'idée est de conserver l'âme d'antan, notamment au niveau de la façade (restaurée) et de nombreux éléments intérieurs d'époque. C'est une renaissance, en quelque sorte. " Parmi les éléments phares du décor, on trouvera une immense verrière en guise de plafond du hall principal. Elle était déjà présente à l'époque, comme en témoignent les photos retrouvées. " Nous allons la reproduire, mais en l'agrandissant. " Un travail d'orfèvre, qui embellira un projet à 80 millions d'euros dont les autres atouts se comptent par dizaines. Deux restaurants (aux influences culinaires encore à définir), vingt-quatre suites avec terrasse, un café, un fleuriste et un chocolatier avec pignon sur rue, mais aussi une salle de bal, et même un spa (à Bruxelles, ils se comptent sur les doigts de très peu de mains). " Ce sera tout simplement l'hôtel le plus beau et le plus prestigieux de Bruxelles ", se vante-t-on du côté de Corinthia. Rendez-vous en 2019 pour l'inauguration... et le verdict.