"J'ai grandi entre Beyrouth et Kinshasa, une société matriarcale où les femmes sont les piliers de la famille. J'étais fascinée par les "mamas", ces Congolaises intelligentes et entrepr...

"J'ai grandi entre Beyrouth et Kinshasa, une société matriarcale où les femmes sont les piliers de la famille. J'étais fascinée par les "mamas", ces Congolaises intelligentes et entreprenantes, avec leurs tenues audacieuses aux couleurs vives", raconte Clara Assi. Qui, aujourd'hui, se souvient d'elles par le biais de sa ligne en cuir d'Italie, "mais toujours avec une touche d'Afrique". "Initialement, le concept se voulait une exploration du sac fourre-tout classique, à partir de laquelle j'ai laissé libre cours à ma créativité en imaginant différents styles faciles à porter, chacun orné de perforations dans lesquelles glisser nos foulards d'inspiration Wax", explique Clara. Qui affirme avoir créé Mama Benz "pour faire se rejoindre les femmes du monde et unir deux cultures à travers un sac qui représente le courage et la réussite", rien que ça. Qui oserait le qualifier "d'accessoire"?